Quand les verres de contact ont-ils été inventés ?

when were contact lenses invented

Comment réagiriez-vous si on vous disait que les verres de contact existaient depuis plus de 500 ans ?

Bon, ce n’est pas totalement vrai. Pourtant, Léonard de Vinci a bel et bien créé les premières esquisses de verres de contact dès 1508 — et nous trouvons très impressionnant que cette idée soit née dès cette époque.

Bien que de Vinci n’ait pas, à proprement parlé, inventé les verres de contact, ses schémas montrent bien comment la vision humaine peut être modifiée lorsque la cornée se trouve en contact direct avec l’eau. Et, comme nous nous apprêtons à le découvrir, l’invention des verres de contact est venue concrétiser cette idée.

Poursuivez votre lecture pour découvrir quand les verres de contact ont été inventés et qui est responsable de leur invention.

La première invention : les verres de contact en verre soufflé (fin 19e siècle)

Les premiers verres de contact conçus à la fin du 19e siècle étaient faits en verre soufflé. Il a fallu plusieurs tentatives avant qu’ils puissent être portés sur l’œil.

Évidemment, un tel morceau de verre rigide était lourd, massif et inconfortable à porter. Il limitait aussi l’influx d’oxygène à la cornée puisqu’il recouvrait toute la surface de l’œil, incluant :

  • la cornée, soit la couche extérieure transparente qui ressemble à un dôme perché sur l’iris;
  • la sclère, soit la partie blanche de l’œil.

Lorsque votre cornée manque d’oxygène, des vaisseaux sanguins commencent à se créer sur la cornée (le dôme transparent) pour fournir de l’oxygène. Ceci provoque un brouillement de la cornée et fait suffoquer l’œil, rendant la vue de plus en plus difficile (ce qui risque d’ailleurs d’endommager les yeux à long terme).

Puisque leurs utilisateurs ne pouvaient voir que brièvement à travers ces gros verres, ceux-ci n’ont jamais connu de succès comme solution optique.

Fait : Saviez-vous que votre cornée est le seul tissu corporel qui reçoit de l’oxygène directement de l’air ambiant pour vous permettre de voir, tandis que tous les autres tissus de votre corps reçoivent de l’oxygène par le sang pour pouvoir fonctionner ?

La deuxième invention : les verres scléraux en plexiglas (années 1930)

Les verres de contact de deuxième génération ont été conçus à partir d’un mélange de vitre et de plastique par l’optométriste new-yorkais William Feinbloom dans les années 1930.

Grâce à l’ajout d’un type de plastique rigide nommé polyméthacrylate de méthyle (PMMA), ces verres de contact étaient plus légers et plus faciles à porter que leurs prédécesseurs en verre soufflé.

Malheureusement, cette version hybride ne fournissait toujours pas assez d’oxygène aux yeux puisqu’elle recouvrait aussi leur surface tout entière. C’est pourquoi très peu de gens à l’époque désiraient porter ce type de verres en plexiglas.

Fait : Votre cornée a besoin d’oxygène pour fonctionner normalement. Un manque d’oxygène à l’œil peut causer une dilatation de la cornée et affecter négativement votre vue.

La troisième invention : les lentilles cornéennes en plastique rigide (fin des années 1940)

Les verres de contact de troisième génération ont été conçus avec du plastique rigide par l’opticien californien Kevin Tuohy à la fin des années 1940. Cette fois-ci, ces verres rigides en PMMA étaient plus faciles à porter et respiraient mieux que leurs prédécesseurs.

Pourquoi? Ils ne couvraient que la cornée de l’œil et ils étaient conçus pour bouger légèrement à chaque clignement pour permettre l’oxygénation des yeux.

Ces verres en plastique rigide ont été perfectionnés durant les années 1950 et 1960 jusqu’à ce qu’on puisse en prescrire le port pour 16 heures d’affilée et plus (avec une ordonnance et un ajustement adéquats, bien sûr).

Fait : Saviez-vous que la découverte des lentilles cornéennes en plastique rigide s’est produite après une erreur en laboratoire, lorsqu’un verre est tombé en miettes dans les mains de l’opticien Kevin Tuohy, qui s’est alors retrouvé avec un petit morceau de lentille rond ?

La quatrième invention I : les verres de contact rigides perméables au gaz (années 1970)

Durant les années 1970, les verres rigides perméables au gaz (RPG) ont été inventés. L’ajout de silicone au plastique rigide PMMA a permis d’obtenir un meilleur matériau qui respirait davantage.

Plusieurs personnes portent encore des verres RPG aujourd’hui puisqu’ils sont extrêmement durables, ne déchirant jamais au moment de la pose comme c’est parfois le cas avec certains verres souples.

Et puisque les verres RPG ne contiennent aucune eau, ils possèdent les bénéfices suivants :

  • Minimisent les dépôts de protéines et de lipides sur les lentilles
  • Permettent aux yeux de bien respirer pour un moindre risque d’infection oculaire
  • Sont faciles à nettoyer

Si vous pensez vous procurer des verres RPG, voici ce que vous devez envisager :

  • Une période d’ajustement est nécessaire lorsque vous les utilisez pour la première fois.
  • Ils sont souvent considérés comme les verres optimaux pour corriger l’astigmatisme.
  • Leurs matériaux à la fois flexibles et rigides offrent une structure pour la cornée elle-même, façonnant légèrement l’œil pour qu’il adopte une forme plus régulière favorable à la correction de l’astigmatisme (causé une déformation du globe oculaire).

Fait : Saviez-vous qu’on les appelle verres de « contact » puisque le verre est porté directement en « contact » avec l’œil ?

La quatrième invention II : les verres de contact souples (années 1970)

Les verres de contact souples, certainement les plus répandus de nos jours, ont été conçus dans les années 1970.

L’invention de ces verres s’est produite lorsque deux chimistes tchèques, Otto Wichterle et Drahoslav Lim, ont inventé un matériau plastique (nommé hydrogel) capable de retenir de l’eau tout en améliorant la vue.

L’ajout d’hydrogel aux verres de contact les a rendus souples, flexibles et confortables à porter.

Bausch+Lomb a commencé à fabriquer des verres souples. À partir de là, les verres de contact souples et les verres RPG ont commencé tous deux à gagner en popularité.

Et voilà que, après cinq siècles d’évolution, le rêve de Léonard de Vinci a fini par prendre vie !

L’évolution des verres de contact souples

La technologie des verres de contact souples continue d’évoluer et de s’améliorer pour mieux satisfaire une clientèle attirée par le confort immédiat et le prêt-à-porter.

Depuis les années 1970, une grande variété de verres souples a été développée, incluant les verres de contact quotidiens jetables qui ont fait leur apparition en 1995.

Les verres de contact souples qu’utilisent la plupart des gens aujourd’hui comprennent :

  • Des verres de contact en hydrogel de silicone, où l’ajout de silicone à l’hydrogel en maximise la teneur aqueuse.
  • Un confort prolongé, de sorte que vous ayez l’impression de ne porter rien du tout.
  • Une surface qui respire encore plus, pour qu’une quantité accrue d’oxygène puisse circuler dans votre œil

La chronologie des verres de contact : 

  • 1508 — Léonard de Vinci esquisse les premiers schémas de verres de contact.
  • 1887 — Les premiers verres de contact sont faits en verre soufflé et conçus pour recouvrir l’œil tout entier.
  • 1939 — Les verres de contact de deuxième génération sont faits d’un mélange de plastique et de vitre, et sont conçus pour recouvrir l’œil tout entier.
  • 1948 — Les verres de contact de troisième génération sont faits de plastique rigide et conçus pour recouvrir seulement la cornée.
  • 1971 — Élaboration des verres de contact souples
  • 1979 — Invention des verres de contact RPG
  • 1982 — Lancement des verres de contact souples multifocaux
  • 1986 — Introduction des verres de contact RPG à usage prolongé (usage nocturne)
  • 1987 — Lancement des verres de contact jetables
  • 1995 — Introduction des verres de contact quotidiens jetables
  • 1999 — Introduction des verres de contact en hydrogel de silicone
  • 2002 — Lancement des verres de contact souples à usage prolongé
  • 2010 — Avènement des verres de contact personnalisés en silicone hydrogel

Quels verres de contact conviennent à vos besoins ?

Lorsque vient le moment de choisir un type de verres, commencez par envisager votre ordonnance et votre style de vie.

Comptez-vous les porter en tout temps ?

Les verres de contact hebdomadaires ou mensuels peuvent s’accorder avec votre routine. Ils sont aussi abordables et sécuritaires, lorsque portés conformément aux directives de votre médecin.

Vous cherchez des verres de contact pour un usage occasionnel ?

Les verres de contact quotidiens peuvent constituer une façon pratique de toujours porter des verres neufs et peuvent être jetés après un seul usage, pour que vous n’ayez pas à vous préoccuper du nettoyage.

Votre ordonnance indique-t-elle un haut niveau d’astigmatisme ?

Les verres de contact toriques peuvent combler vos besoins.

Besoin de la technologie multifocale ?

Les verres de contact multifocaux sont conçus pour combiner plusieurs ordonnances dans la même lentille.

Vous souhaitez rehausser la couleur de vos yeux sans effort ?

Les verres de contact de couleur sont une façon facile et amusante de parfaire votre look.

Rappelez-vous : il vous faut obtenir une ordonnance pour les verres de contact puisque ceux-ci sont considérés comme des produits médicaux. Discutez toujours avec votre ophtalmologiste ou votre fournisseur de verres de contact à propos des verres les plus appropriés pour vous et de ce que vous devriez espérer de vos verres.

En savoir plus :

Be first to comment