Coup d’œil sur le Canada : les Canadiens prennent-ils soin de leur vue ?

vision care

This post is also available in: English (Anglais)

Soyez honnête : à quand remonte votre dernier examen de la vue ? À quelle fréquence croyez-vous avoir besoin d’un examen de la vue ?

Et où en êtes-vous par rapport au Canadien moyen ?

Nous avons sondé le pays pour obtenir une idée claire des habitudes de santé oculaire d’un océan à l’autre.

Puis, nous avons demandé au Dr Justin Asgarpour*, optométriste et directeur Vision et Mission chez Clearly, de nous offrir son opinion d’expert sur les bonnes habitudes des Canadiens — et sur ce qu’ils ont besoin d’améliorer.

Jetez un coup d’œil aux résultats, voyez où vous vous situez et découvrez ce que conseille le médecin.

Presque la moitié des Canadiens éprouvent des problèmes récurrents de la vue

eye care

Nous avons demandé à quelle fréquence les gens éprouvent des problèmes oculaires, comme une vue embrouillée, des corps flottants, des taches aveugles, une vision trouble, des éblouissements ou des halos lumineux.

Apparemment, c’est plutôt fréquent :

  • Près de la moitié des Canadiens (44 %) disent qu’ils éprouvent des problèmes de la vue au moins quelques fois par mois.
  • 1 Canadien sur 5 (21 %) dit subir ces problèmes sur une base hebdomadaire.
  • 10 % des Canadiens sont aux prises tous les jours avec des problèmes de la vue.

L’avis du médecin

Selon le Dr Asgarpour, « les problèmes de la vue sont parfois mineurs, comme le besoin d’une nouvelle ordonnance. Mais ils peuvent cacher des maladies plus sérieuses, comme le glaucome ou la dégénérescence maculaire ».

« La détection rapide est la meilleure façon d’éviter les dommages permanents. Alors, si vous éprouvez des problèmes de la vue, prenez rendez-vous pour un examen oculaire dès que possible. »

1 Canadien sur 3 est en retard pour son examen de la vue

Eye exam for Children

Malgré le fait que presque la moitié des Canadiens éprouvent régulièrement des problèmes de la vue (voir plus haut), 34 % d’entre eux sont en retard pour leur examen oculaire.

Les adultes devraient passer un examen de la vue complet au moins tous les 2 ans. Les enfants en ont besoin chaque année.

Si on examine la liste des pires contrevenants par province, on constate que les Britanno-Colombiens sont les plus en retard — 40 % d’entre eux n’ont pas passé d’examen depuis plus de 2 ans. Le Québec arrive en deuxième (avec 39 % de retardataires), suivi de l’Ontario (33 %) et de l’Alberta (30 %).

Alors, et vous ? À quand remonte votre dernier examen de la vue ? (Si vous devez vous forcer pour y réfléchir, ça fait probablement trop longtemps…)

L’avis du médecin

« En ce moment, 1 Canadien sur 7 souffre d’un problème de santé oculaire qui peut mener à une perte de la vue permanente », dit le Dr Asgarpour, « mais dans 75 % des cas, la perte de vision peut être évitée en effectuant des examens oculaires de routine. »

« Les maladies comme le glaucome, la dégénérescence maculaire ou la rétinopathie diabétique peuvent endommager votre vue de manière permanente. Les symptômes sont minimes ou non existants tant que la maladie ne progresse pas — autrement dit, la détection rapide est cruciale. »

« On ne parle pas seulement de vos yeux non plus. Des problèmes de santé majeurs, comme un taux élevé de cholestérol, la haute pression, le diabète et le cancer, peuvent être détectés pendant votre examen de la vue annuel. »

Prenez rendez-vous en ligne à la boutique Clearly la plus proche et apprenez tout ce que vous devez savoir pour vous préparer à un examen de la vue ou à quoi vous attendre d’un examen de la vue pour enfants*.

La plupart des Canadiens connaissent les recommandations

Malgré le fait que 34 % de nos concitoyens sont en retard pour leur examen de la vue, la plupart des Canadiens savent à quelle fréquence ils devraient faire examiner leurs yeux. 86 % des gens nous ont avoué être au courant du fait qu’ils doivent subir un examen au moins tous les 2 ans.

L’avis du médecin

« Peut-être suis-je un peu partial, mais les examens de la vue sont fantastiques. Rendez-vous à la boutique Clearly la plus proche pour que vos yeux reçoivent un traitement VIP à l’aide de notre tomodensitomètre TCO, une machine ultramoderne qui produit une image 3D de votre œil et qui permet aux médecins, comme moi, de diagnostiquer très tôt les problèmes graves. »

« La meilleure chose dans tout ça, c’est que la technique est à la disposition de tous nos patients, sans frais supplémentaires, dans le cadre de nos examens complets de la vue. Nous voulons nous assurer que tout le monde obtienne une TCO puisque celle-ci nous permet d’obtenir d’importantes informations à propos de vos yeux, qui nous aideront à détecter toute condition dégénérative — liée ou non à votre vue. »

Examens de la vue chez Clearly

Examens de la vue chez Clearly

La morale de l’histoire est plutôt évidente : restez du bon côté des statistiques en effectuant des examens de la vue réguliers.

À votre boutique Clearly la plus proche, nous offrons des examens complets de la vue pour les enfants et les adultes. Profitez des plus récentes technologies en matière de soins oculaires, incluant l’imagerie rétinienne numérique, et d’un service professionnel de la part de notre incroyable équipe de médecins. Nous offrons aussi des lunettes gratuites pour les enfants de 10 ans et moins, exclusivement en magasin.

Une fois que votre ordonnance sera à jour, vous pourrez magasiner des lunettes et des verres de contact en ligne ou en magasin.

On a hâte de vous revoir. Prenez rendez-vous maintenant à la boutique Clearly la plus proche.

Ces résultats sont issus d’une étude publiée par Maru Public Opinion, menée par les experts en échantillonnage et en collecte de données de Maru/Blue les 21 et 22 mai 2022, parmi un éventail aléatoire de 1 517 adultes canadiens, panélistes chez

Maru Voice Canada. Les résultats ont été pondérés en vertu de l’éducation, de l’âge, du sexe, de la région (et, au Québec, de la langue) pour correspondre à la population décrite par les données du recensement fédéral. À des fins de comparaison, un échantillon aléatoire de cette taille comprend une marge d’erreur estimée (qui mesure la variabilité de l’échantillon) de + ou – 2,5 %, 19 fois sur 20. Les écarts parmi ou entre les totaux sont dus aux arrondissements.

*Liens disponibles en anglais seulement

Be first to comment