Réduisez la fatigue oculaire numérique en cinq étapes toutes simples.

digital eye strain

Plus vous passez de temps devant vos écrans, que ce soit pour travailler, fureter sur Internet, jouer à des jeux vidéo ou visionner des films, plus vos yeux travaillent — et parfois, ils ont du mal à vous suivre ! 

Aussi connue sous le nom de « syndrome de la vision par ordinateur », la fatigue oculaire numérique peut survenir lorsque les yeux sont exposés à une trop grande quantité de lumière bleue émise par les écrans numériques. Les longues heures que nous passons à regarder nos téléphones, nos ordinateurs, nos tablettes et nos téléviseurs n’aident malheureusement rien du tout. 

Les symptômes courants incluent une vision floue, des yeux secs ou fatigués, des maux de tête et une qualité de sommeil réduite. Non seulement la lumière bleue perturbe votre vie quotidienne, mais elle peut également entraîner des dommages à long terme à vos yeux. 

Voici cinq façons de rendre vos yeux un peu plus heureux en réduisant leur charge de travail. 

1. Cherchez une paire de lunettes de rechange. 

Le terme technique pour la lumière bleue est « lumière à haute énergie visible », ou HEV. Il s’agit de la partie bleu-violet de la lumière visible projetée par les écrans numériques. 

Les lunettes filtrant la lumière bleue (également appelées lunettes d’ordinateur) sont spécialement conçues pour bloquer la majeure partie de la lumière à HEV. Lorsque les rétines sont exposées à une moins grande quantité de lumière bleue, les yeux se sentent plus détendus lorsqu’ils regardent des écrans et les risques de dommages potentiels sont réduits. 

Nos lentilles BlueReflectMC protègent vos yeux des rayons UV et de la lumière bleue nocive. Elles aident à réduire la fatigue oculaire, pour plus de confort lorsque vos heures passées à l’écran sont intenses, et filtrent la lumière nocive lorsque vous êtes à l’extérieur. 

  • Les lentiles BlueReflectMC standards filtrent 90 % de la lumière bleue nocive. 
  • Les lentilles BlueReflect PlusMC filtrent 99,5 % de la lumière bleue nocive. 

Ces lentilles peuvent être fabriquées avec ou sans ordonnance, afin que tout le monde puisse profiter de leurs propriétés de réduction de la fatigue oculaire. 

Blue Reflect Plus blue light blocking glasses

💁‍♀️ Les 3 étapes pour acheter des lunettes anti-lumière bleue chez Clearly 

Étape 1 : Choisissez n’importe quelle monture parmi notre vaste sélection. Utilisez nos filtres de recherche pratiques pour trouver la paire parfaite. 

Étape 2 : Saisissez votre ordonnance. Après avoir choisi votre monture, cliquez sur le bouton « Ajouter des lentilles ». Ensuite, entrez votre ordonnance. Si vous n’avez pas d’ordonnance, entrez « 0 » dans tous les champs ou cliquez sur le lien « Je veux des lentilles sans ordonnance ». 

Étape 3 : Sélectionnez l’option « Lentilles avec protection anti-lumière bleue » et choisissez le type de lentilles qui vous convient le mieux selon votre mode de vie. 

Les lunettes de lecture peuvent également vous sauver la vie lorsque votre routine quotidienne comprend de longues heures devant un écran à déchiffrer des pages et des pages de texte. Elles offrent un léger grossissement et peuvent augmenter considérablement le confort visuel, en fonction de votre utilisation prévue. Les lunettes de lecture peuvent également être dotées de lentilles bloquant la lumière bleue. 

2. Faites plus de pauses loin de vos écrans. 

Si vous n’avez pas encore entendu parler de la règle 20-20-20, elle est facile à apprendre et difficile à oublier. C’est une technique précieuse à garder à l’esprit pendant ces longues périodes passées devant vos écrans. 

Voici comment mettre en pratique cette technique : chaque fois que vous utilisez un écran pendant 20 minutes, faites une pause et regardez un objet à au moins 20 pieds de distance pendant au moins 20 secondes. En appliquant régulièrement cette règle, vous pourrez réduire de façon importante les symptômes de la fatigue oculaire numérique. 

En plus de ces pauses rapides de 20 secondes, essayez de faire quelques pauses plus longues tout au long de la journée. Toutes les heures ou deux, essayez de vous lever et de vous déplacer — peut-être une bouffée d’air frais ou une séance impromptue d’exercices cardio légers ? 

Tout effort que vous pouvez faire pour éloigner temporairement vos yeux et votre corps de vos écrans est un pas dans la bonne direction. 

take more breaks to avoid digital eye strain

3. Réglez les paramètres d’affichage de votre téléphone ou de votre ordinateur. 

Presque tous les téléphones, ordinateurs ou téléviseurs actuels ont des paramètres d’affichage réglables. Quelques ajustements mineurs peuvent permettre d’améliorer votre confort visuel de façon majeure. 

L’objectif est de maintenir une luminosité d’écran au même niveau que la luminosité globale de votre pièce. Si les fenêtres sont ouvertes par une journée ensoleillée, augmentez un peu la luminosité. Mais si vous travaillez sur un projet tard dans la nuit ou que vous jouez à un jeu vidéo jusqu’aux petites heures, assombrissez l’écran pour qu’il corresponde à la pièce et essayez d’allumer une lampe pour compenser l’obscurité. Le « mode sombre » d’un appareil ou d’une application peut également vous aider lorsque vous passez de longues heures dans des conditions de faible luminosité. 

Étant donné que la taille du texte et les polices de caractère varient énormément dans le spectre textuel, ne craignez pas d’augmenter un peu la taille d’une police. Augmenter le grossissement d’à peine 10 à 25 % peut rendre la lecture beaucoup plus confortable. 

De plus, de nombreux appareils modernes offrent désormais un paramètre d’affichage qui fait automatiquement passer votre écran à une teinte jaunâtre. Apple l’appelle le mode Night Shift, tandis que Google et Microsoft l’appellent « éclairage nocturne ». 

Cette fonction réduit la lumière bleue pendant les périodes où la lumière naturelle du soleil est faible, mais elle peut également être utilisée à la demande. C’est un excellent substitut si vous n’avez pas de lunettes anti-lumière bleue ou si vous souhaitez simplement réduire l’exposition autant que possible. 

4. Augmentez la fréquence à laquelle vous clignez des yeux. 

À quand remonte la dernière fois que vous avez cligné des yeux ? Il y a de fortes chances que vous ne vous en souveniez pas. 

Cligner des yeux est généralement un processus inconscient. Toutefois, lorsque vous regardez des écrans, vous le faites environ trois fois moins souvent que d’habitude. Au lieu de 15 à 20 clignements par minute (une saine quantité de clignements), vos clignements tombent à aussi peu que 5 à 7 par minute. Vous entrez alors dans le monde merveilleux de la sécheresse oculaire… 

Celle-ci peut entraîner de la rougeur, des irritations et une vision floue qui rendent les tâches courantes plus désagréables, voire douloureuses. 

Faites attention à votre taux de clignements et essayez consciemment d’en effectuer davantage par minute pour réduire les effets de la sécheresse oculaire, augmentant ainsi votre confort visuel pendant de plus longues périodes. 

blink often to prevent digital eye strain

5. Fixez un examen de la vue. 

Voir à l’aide de lunettes ou de verres de contact dotés d’une ordonnance précise et à jour est l’un des moyens les plus simples d’éviter la fatigue oculaire numérique inutile. 

À quand remonte votre dernier examen de la vue ? Communiquez avec un professionnel des soins de la vue pour répondre à toutes vos préoccupations. 

Optez dès aujourd’hui pour de saines habitudes oculaires ! 

Be first to comment