Comment utiliser vos crédits d’assurance de soins optiques de la bonne façon

Comment utiliser vos crédits d’assurance de soins optiques de la bonne façon

L’assurance de soins optiques permet de réduire à l’extrême les coûts des examens de la vue et des articles de lunetterie d’ordonnance, afin de vous aider à économiser sur les dépenses onéreuses lorsque surviennent des imprévus. Grâce à un régime d’assurance de soins optiques, vous pouvez profiter de faibles quotes-parts, d’allocations généreuses et de rabais applicables à un examen de la vue complet, des verres de contact, des lunettes et des lunettes de soleil d’ordonnance (y compris lentilles et montures), tant et aussi longtemps que votre fournisseur d’assurance le permet.

Magasinez les verres de contact d’ordonnance
Magasinez les lunettes et les lunettes de soleil d’ordonnance

Contenu – Aller à

Comment fonctionne l’assurance de soins optiques ?

Un régime d’assurance de soins optiques simple convient à presque tous les budgets. Un tel régime fonctionne un peu à la manière d’une assurance maladie dont vous payez la prime chaque mois. La compagnie d’assurance aide à payer toutes vos dépenses en matière de soins de la vue, ou certaines d’entre elles, pour l’année en cours. Le montant varie considérablement selon les régimes. La plupart des régimes de soins optiques couvrent votre choix de monture jusqu’à concurrence d’un certain montant et vous payez la différence. Renseignez-vous auprès de votre fournisseur d’assurance pour en savoir plus.

Par exemple, Jean paie 20 $ par mois, par année, à son fournisseur d’assurance de soins optiques, pour un montant total annuel de 240 $. Son régime couvre l’examen de la vue, les montures, les lentilles et les verres de contact d’ordonnance. Il se rend chez Clearly pour son examen de la vue, lequel coûte 95 $ sans assurance. Après avoir jeté un coup d’œil à la brochure de son régime d’assurance, il réalise qu’il n’a à débourser que 15 $. Jean est heureux d’économiser 80 $ sur cet examen de la vue.

De retour chez lui, Jean achète sa nouvelle paire de lunettes d’ordonnance chez Clearly en ligne. Il sélectionne une monture Ray-Ban (190 $) ainsi que des lentilles anti-lumière bleue avec traitements de lentille supérieurs (135 $). Son régime d’assurance couvre 150 $ sur les montures et comprend un rabais de 20 % sur l’allocation pour la monture. De plus, les lentilles d’ordonnance sont couvertes à 100 % avec 25 $ de quote-part. Sans assurance, le montant total des lunettes de Jean s’élèverait à 325 $, mais grâce à son régime, il ne débourse que 57 $, économisant 268 $ sur sa paire de lunettes.

Coût Allocation Économie ($) Paiement ($)
Monture $190 150 $ + 20 % sur tout solde restant 158 $ 32 $
Lentilles 135 $ Couvert à 100 % avec 25 $ de quote-part 110 $ 25 $
Total 325 $ 268 $ 57 $

 

Rappelez-vous que Jean est un personnage fictif et que ses crédits d’assurance sont fondés sur des données réelles. Comme mentionné, vos coûts directs varient en fonction de votre régime d’assurance de soins optiques. Consultez votre fournisseur d’assurance pour obtenir une réponse claire. Étant donné que nous n’avons aucune facturation directe avec quelque régime d’assurance que ce soit, vous devrez payer d’abord, puis envoyer une demande de remboursement séparément par la suite. Consultez la section « Processus de réclamation d’assurance de soins optiques : 3 étapes toutes simples » ci-dessous pour déposer une demande.

L’assurance de soins optiques vaut-elle le coût ?

Réfléchissez. À quelle fréquence devez-vous remplacer vos lunettes et vos verres de contact ? Et combien de fois par année avez-vous recours à des services de soins de la vue ? Par exemple, un seul examen de la vue ne justifie peut-être pas l’achat d’assurance de soins optiques. Et si vous pensez vous procurer une paire de lunettes de lecture que vous conserverez quelques années, ce serait probablement plus simple de la payer par vous-même.

Mais revenons à l’exemple de Jean. Son régime annuel lui coûte 240 $ et lui permet de payer un montant total de 72 $ pour un examen de la vue et une nouvelle paire de lunettes. En souscrivant un régime d’assurance de soins optiques, Jean a économisé un total de 348 $. Sans assurance, tout cela lui aurait au contraire coûté un total de 420 $.

Habituellement, une couverture d’assurance de soins optiques ne comprend pas les coûts de traitements de problèmes médicaux graves, comme le glaucome, les cataractes ou la dégénérescence maculaire. Votre assurance maladie couvre ces problèmes. Si votre optométriste découvrait quelque problème médical que ce soit durant votre examen de la vue, il vous enverrait consulter un ophtalmologiste, soit un médecin spécialiste des soins de la vue.

Fait :

Saviez-vous que vous devriez passer un examen de la vue tous les 12 à 24 mois, soit la fréquence recommandée par l’Association canadienne des optométristes ?

Même si vous croyez que vos yeux sont en santé, des examens réguliers de la vue sont essentiels à la prévention des maladies. Les maladies affectant la vue, comme le glaucome ou la dégénérescence maculaire, peuvent être beaucoup plus faciles à traiter si on les dépiste tôt. Un examen de la vue peut également permettre de détecter d’autres maladies chroniques, comme le diabète et la haute pression, de même que le cancer, qui peut être fatal s’il n’est pas traité immédiatement.

En savoir plus : l’importance d’un examen de la vue

Couverture de soins optiques pour étudiants

Si vous avez souscrit un régime d’assurance de soins optiques auprès de votre collège ou de votre université, vous pouvez aussi réclamer les crédits auxquels vous avez droit. Votre régime peut couvrir les examens de la vue, les lunettes ou les verres de contact. Renseignez-vous auprès de votre Réseau de la vision étudiant pour en savoir plus.

Processus de réclamation d’assurance de soins optiques : 3 étapes toutes simples.

Étape no 1 : remplissez le formulaire de remboursement

Connectez-vous au site Web de votre fournisseur d’assurance et remplissez le formulaire de remboursement.

Étape no 2 : joignez votre reçu ou votre facture détaillée

Chez Clearly, vous pouvez obtenir votre reçu détaillé par courriel ou dans MonCompte après la réception de votre commande.

Saviez-vous que, si vous perdez votre reçu, vous pouvez le sauvegarder et l’imprimer en tout temps à partir de MonCompte ? Assurez-vous d’utiliser la même adresse courriel que celle que vous avez fournie en envoyant votre commande en ligne.

~ Guide rapide pour obtenir votre reçu à partir de MonCompte — simple comme bonjour ~

Connectez-vous à MonCompte >

Connexion au compte Clearly

 

Sous « Mes commandes », sélectionnez « Précédent », puis « Voir les détails ».

FR3

 

Cliquez sur « Voir les reçus ».

FR4

 

Votre reçu devrait ressembler à ceci.

Reçu pour réclamer un remboursement d’assurance de soins optiques

 

Et non pas à ceci. Ceci est votre confirmation de commande, qui ne sera pas acceptée par votre fournisseur d’assurance.

Confirmation de commande Clearly

Étape no 3 : soumettez votre reçu et le formulaire de remboursement.

Lorsque vos papiers seront en ordre, envoyez-les à la compagnie d’assurance.

La soumission de votre demande peut varier selon le type de service offert par votre compagnie d’assurance de soins optiques. S’il est impossible de soumettre votre demande en ligne, vous pouvez envoyer vos papiers par la poste. L’adresse du destinataire devrait apparaître sur le formulaire de remboursement lui-même.

Puis-je utiliser mon compte de dépenses flexible (CDF) ou compte gestion-santé (CGS) pour des dépenses relatives aux soins de la vue?

Plusieurs compagnies offrent des régimes de comptes de dépenses flexible et de comptes d’épargne santé. Vous pouvez utiliser les fonds qui s’y trouvent pour acheter des produits de lunetterie d’ordonnance et pour payer les frais associés aux soins de la vue — que vous ayez une assurance de soins optiques ou non. Si vous n’avez pas utilisé les fonds de votre CDF, assurez-vous de les utiliser d’ici la fin de l’année parce qu’il est impossible de reporter tout solde non utilisé à l’année suivante. Alors, n’attendez pas au dernier jour de l’année pour faire votre achat. Assurez-vous donc d’utiliser vos crédits d’assurance avant qu’ils ne viennent à échéance. Dans le cas de votre CES, vous pouvez utiliser les fonds qui s’y trouvent en tout temps puisque ce type de compte permet de reporter le solde l’année suivante.

Les fonds du CGS expirent-ils?

Au Canada, le CGS est assujetti à un régime fiscal privilégié. En termes simples, c’est donc dire que le CGS est un avantage non imposable. L’Agence du revenu du Canada (ARC) a établi certaines lignes directrices relatives à la structure des fonds CGS.

De manière générale, les entreprises au Canada peuvent gérer le CGS de trois façons. Consultez la politique de votre entreprise afin de vous assurer de bien comprendre.

1. Votre entreprise utilise la clause « report de solde ». Vous pouvez reporter l’utilisation des fonds jusqu’à un maximum d’un an. Vous disposez donc d’une période totale de deux ans pour dépenser les fonds CGS. Si les fonds n’ont pas été utilisés à la fin de la deuxième année, ils sont perdus. Tous les fonds déposés en 2020 peuvent être reportés à 2021, ensuite ils sont perdus. Vous ne pouvez reporter des fonds année après année.

2. Votre entreprise utilise la clause « report de réclamation ». Vous pouvez reporter des réclamations jusqu’à un maximum d’un an. Plutôt que de reporter des fonds CGS, vous pouvez reporter toute réclamation faite l’année précédente, puis utiliser des fonds destinés à l’année en cours. Il est possible d’utiliser des fonds déposés en 2021 pour toute réclamation faite en 2020. Exemple : en 2020, vous avez fait une réclamation d’un montant de 3 000 $, mais seulement 2 000 $ avaient été ajoutés à votre CGS. Si des fonds sont ajoutés au compte en 2021, vous serez alors en mesure d’utiliser une partie de ces fonds pour couvrir la réclamation faite en 2020.

3. Votre entreprise utilise la clause « à prendre ou à laisser ». Les fonds CGS doivent être utilisés au cours de l’année pour laquelle ils ont été alloués, pour des réclamations faites cette même année. Les dollars non dépensés à la fin de l’année seront perdus.

Le CGS est-il imposable au Canada?

L’ARC présente une liste approuvée des frais médicaux admissibles que vous pouvez demander dans votre déclaration de revenus. Les régimes de soins de santé varient selon les provinces. Consultez l’information relative à la couverture CGS et aux dépenses remboursables par province.

Par exemple, la couverture pour un examen de la vue dépend de plusieurs facteurs, comme la province où vous habitez, l’âge et la nécessité médicale. Si vous résidez au Québec, les réclamations CGS sont considérées comme un avantage imposable au niveau provincial. L’avantage imposable comprend le montant de la réclamation et les frais d’administration.

Les employeurs individuels auront le pouvoir de déterminer le montant en dollars annuel et les clauses du régime, par exemple les clauses « à prendre ou à laisser » et « report de solde ».

À quoi les fonds CDF/CGS peuvent-ils servir ?

Conformément à la loi de l’impôt sur le revenu (Canada), vous pouvez utiliser les fonds pour couvrir tous frais médicaux admissibles. Ces articles médicaux, traitements ou services « doivent être prescrits par un médecin (oculiste ou ophtalmologiste) ou un optométriste ». Ce qui veut dire que toutes les lunettes d’ordonnance chez Clearly, par exemple les lunettes à lentilles progressives et à vision simple, les lunettes de lecture, les lunettes de soleil et les traitements pour lentilles, seront encore plus abordables.

Deux façons d’utiliser les fonds de votre CDF et de votre CES.

  1. Avez-vous une carte de CDF ou de CES ? Si oui, vous pouvez l’utiliser au moment de payer sur le site Web de Clearly.
  2. Ne vous en faites pas si vous n’avez pas de carte de CDF ou de CES. Vous pouvez faire une demande de remboursement auprès de votre fournisseur à l’aide de votre reçu.

Découvrez comment vous pouvez obtenir une copie de votre reçu à l’étape no 2 dans la section « Processus de réclamation d’assurance de soins optiques : 3 étapes toutes simples ».

Avant de magasiner en ligne…

Assurez-vous d’avoir en main une ordonnance à jour avant d’acheter une nouvelle paire de lunettes ou de verre de contact. Vous profiterez ainsi d’une vision assurément plus claire et plus nette.

Magasinez les verres de contact d’ordonnance
Magasinez les lunettes et les lunettes de soleil d’ordonnance

Be first to comment